( Categorie Archives : Viande )

Boulettes d’agneau au cumin, coriandre et menthe en wraps

C’est parti pour la deuxième cession du Superball ! Pour ceux et celles qui n’ont pas suivi, il s’agit d’un concours dédié spécialement aux boulettes d’agneau ;). À la maison, c’était un peu récurent d’avoir des boulettes d’agneau, à la mode arménienne, mais tout de même ! Bref en plus avec Pâques qui arrive c’est parfaitement de saison (même s’il ne sera pas question du gigot de 7 heures). Bref, le Superball est un concours ouvert à tous, et pour participer il vous suffit d’envoyer votre recette par mail en vous rendant sur la page du Superball. Vous pouvez tenter de gagner un week-end pour 2 en Angleterre ! Pas mal hein (le 2e et le 3e prix seront un dîner gastronomique pour 2 personnes, les 7 autres suivants remporteront un ustensile de cuisine). Seul impératif, la recette doit être composée de 6 ingrédients (bon on ne comptera pas le sel et le poivre !), elle doit comporter 5 étapes (idem on ne comptera pas l’étape du hachage, surtout si c’est votre boucher qui le fait), et elle doit être réalisée en 40 minutes ! La boulette rien que la boulette ! Pour ma part j’ai réalisé des boulettes aux herbes et au cumin, et pour les déguster je les ai mises dans des wraps remplis de fraîcheur ! Et vous qu’allez-vous tenter comme recette ? Vous avez jusqu’au 15 mai pour participer… alors à vos boulettes 😉 !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Croquettes de Perdrix aux pistaches farcies au foie gras

croquette perdrix foie gras confiture figues

Le week-end dernier avait lieu le salon du Made in France à Paris… « Oui et alors ? » me direz-vous ! Eh bien comme je travaille chez 1083, c’était plus qu’évident que nous soyons présents… Je ne sais pas si vous avez déjà fait des salons, mais ça vous laisse un peu sur les rotules… Étant donné que presque toute l’équipe y participait (11 personnes), ça aurait vite fait un sacré budget si nous avions mangé au restaurant tous les jours ! On m’a donc proposé de faire à manger pour toute la « petite » équipe, sur le coup je me suis dit «cool, tu seras moins fatiguée que si t’étais sur le salon ! ». Mais que nénni ! Faire à manger pour 11 personnes le midi, leur amener leur petit casse-croute, revenir, faire les courses (et les monter au quatrième étage sans ascenseur avec des escaliers plus en colimaçon que ça, tu crèves), faire un peu de ménage, la popote pour le soir… Et tout ça pendant 4 jours, je vous assure que ça casse ! Mais au moins je suis confortée dans l’idée que ces superbes escaliers m’auront fait des fesses en acier, et puis c’était quand même rigolo. Ce qui était réconfortant aussi, c’était qu’en rentrant, j’allais cuisiner (encore !?!). Oui mais là, c’est le type de cuisine qui te fait vraiment plaisir, surtout cette petite recette, parfaite pour les fêtes, que je vous propose aujourd’hui : des croquettes de perdrix au foie gras ! Miom miom ! Oui je sais je me réconforte avec la nourriture, ça fait un peu la fille qui ne pense qu’à manger, mais que voulez-vous, manger c’est tout de même la vie ! Et en plus ces croquettes, c’était vraiment de la folie ! Un moyen ludique et original pour déguster des perdrix. Le tout était encore meilleur avec un petit (oui très petit) verre de blanc moelleux ! Avec Monsieur on s’est régalés, au point que même la dernière miette a été source de dispute (bon ok, sur cette partie j’exagère… quoi que). Je vous conseille de tester ça pour vos apéritifs de fin d’année ;-). InterProchasse, groupement de professionnels de la filière chasse, m’avait demandé de réaliser une recette avec ce gibier et j’en suis ravie ! Si jamais vous ne connaissez pas cette viande, je vous conseille de tester, on reste sur une volaille, mais avec beaucoup plus de gout que du poulet, sans pour autant être sur un gibier trop puissant . La viande est très fine, subtile, très peu grasse et surtout très facile à cuisiner ! Allez chez votre boucher pour en commander ;-).

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ravioles au lièvre, bouillon d’automne

ravioles-dautomne-au-lievre

Moi qui ne mange pas des masses de viande, là je vous mets 2 recettes à la suite, au moins on ne pourra pas dire que ce blog ne s’adresse pas à tout le monde ! Aujourd’hui c’est une recette particulière que je vous propose puisqu’elle est à base de lièvre. Si je réfléchis bien, je suis quasi-sûre que je n’en avais jamais mangé de ma vie, et je dois avouer qu’à part le fameux lièvre à la royale, je n’ai jamais trop entendu parler de recette à base de ce gibier. Si Eva d’InterProchasse (groupement de professionnels du secteur de la chasse) ne m’avait pas proposé de réaliser une recette à base de lièvre, je ne sais pas si j’y aurais pensé… Monsieur étant, il faut croire, plus aventurier que moi, connaissait déjà cette viande et avait l’air d’apprécier cela. Alors pourquoi pas, après tout manger du lièvre, c’est un peu comme manger du lapin ! J’ai été surprise, car je ne m’attendais pas à un tel résultat, c’est certes une viande assez puissante, mais plutôt raffinée et en plus très peu grasse. Pour adoucir un peu le lièvre, je l’ai cuisiné en  grosses ravioles, avec un bouillon de légumes, c’était pas mal du tout. J’avoue qu’il me restait un peu de farce, ça s’est terminé en hachis parmentier à la patate douce, pas mal du tout ça aussi !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Boulettes d’agneau au pesto cœur Mozzarella

boulettes-agneau-pesto-mozza

Hey hey ! La petite recette du mois est là, il était temps, et en plus elle n’a pas pointé le bout de son nez toute seule (mademoiselle s’est accompagnée d’un (super !) concours !). En ce qui concerne la recette c’est un peu le top si vous souhaitez prolonger l’été, non parce que même s’il fait encore très beau, on est tout de même en automne, et ça y est on a ressorti les collants et les bottines (au moins la semaine dernière). Ces petites boulettes seront parfaites pour l’apéro ! Elles le seront aussi pour un plateau télé en « lovalova » (ou pas…). Une recette pas bien compliquée, pleine de saveurs et de fraicheur. Il n’y a pas si longtemps je vous avais déjà proposé une recette de boulettes d’agneau, mais cette fois-ci elle est un poil plus facile ! Bon même si la maintenant tout de suite le basilic se fait plus rare, ça se tente quand même (pour ma part, mon plan est encore bien garni 😉 ).

Trêve de bavardages, parlons un peu du concours, parce que ça vaut vraiment le coup ! Quoi de plus simple que de réaliser une recette de boulettes ?! Faire cuire des pâtes… ok, mais on s’est compris, les boulettes c’est facile ! D’autant qu’en règle générale, ça plait à tout le monde, les petits comme les grands ! Et c’est ce qu’il suffit de faire pour participer à ce concours ; une recette de boulettes d’agneau ! Grâce à cette recette, vous pouvez participer au Super Ball (non rien à voir avec le Superbowl…). « Ma qu’est ké c’est lé Super Ball ?!! », et bien très chers, c’est un concours national autour… de la boulette d’agneau. Un jury de 5 blogueurs choisira chacun 3 recettes par région, il y aura donc moi-même (;) ) mais aussi Stéphanie, Sandra, Audrey et Dorian. Les 15 recettes seront ensuite soumisses au grand jury composé de Pierre-Brice Lebrun, Andrée Zan-Murat et Kevin Austruy. Là où ça devient encore plus intéressant, c’est quand on voit ce qu’il y a à la clef ; un week-end à 2 pour Dublin d’une valeur de 1000€ (juste avec une recette de boulettes !), et des hachoirs à viande (faut bien pouvoir faire des boulettes après !). Pour participer rien de plus simple, après avoir concocté votre recette, il suffit de la poster sur le site L’agneau si simple, si bon et de croiser les doigts ! Allez, à vos boulettes, vous avez jusqu’au 24 octobre pour participer !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe Au Yaourt & Keuftés farcis (Madzoun Abour & Harpourt-Keufté)

KEUFTÉ MADZOUN ABOUR B2

C’est l’histoire de La Chambre des Métiers, La Chambre des Métiers qui te demande de ressortir des papiers tellement lointains que tu ne sais même plus si tu les as eus en ta possession un jour (sans déconner, mon relevé de notes de BTS… le truc c’est pas la poussière qu’il a pris, il a carrément passé le stade de la  fossilisation !) ! Mais s’amuser à fouiner dans le grenier (façon de parler, parce que si j’avais vraiment fouiné dans mon grenier, à part un rat crevé et le camping-car Barbie, doit pas y avoir grand chose) permet de retomber, sur des pépites oubliées : les photos du père dans sa jeunesse ! À y regarder de plus près, tu te dis que ça date d’un autre siècle (oui forcement c’était au XX °, donc littéralement oui, ça date d’un autre siècle, mais je veux dire que t’as l’impression que ça date d’encore vachement plus loin !)… Forcément, à voir ces photos, on replonge dans le temps direct. Ça fait bizarre (même à presque 30 ans, de se dire que nos parents on eu notre âge !). Le père, il avait pas mal de qualités, mais pas mal de défauts aussi… je dois avouer que la cuisine en faisait partie ! Même si j’admets qu’avec le temps sa technique s’était bien améliorée. Mais bon quand j’étais vraiment petite, pas mal de ses plats étaient un pur supplice (on reviendra sur le cas de la minestrone quand je n’en cauchemarderai plus). Je dirais qu’en bon arménien qu’il était, sa petite touche personnelle, c’était le yaourt. Nature, en sauce ou en gâteau (oh mon dieu, j’avais presque oublié cet infect gâteau au yaourt ! tu te dis que c’est impossible de rater un gâteau au yaourt, bah moi, rien que d’y penser, j’en ai des frissons dans le bidon)…). Pas besoin d’avoir grand-chose dans le placard, un peu de pilaf (arménien évidement), des pâtes, un peu de yaourt et de l’ail, et hop hop hop le repas est prêt (autant avec le riz, je le fais encore, autant avec les pâtes, rien que d’y penser ça me fait gerb**, je crois d’ailleurs que c’est ça qui m’a fait détester les pâtes pendant si longtemps). Mais le truc que j’adorais vraiment (une des mes 541 madeleines de Proust), c’était la soupe au yaourt, pour les amis Madzoun Abour (en arménien) ! Le principe est simple ; yaourt, eau, blé et menthe. Dit comme ça, je ne sais pas si ça fait rêver, je suis d’ailleurs sûre que le principe même d’une soupe au yaourt ne fait pas rêver, et d’ailleurs, il faut avouer que pour un non initié, c’est assez particulier ! Mais moi je kiffe, et le but n’est-il pas de vous faire découvrir de nouvelles saveurs ! Je ne sais pas si on sert traditionnellement cette soupe avec des keuftés, mais c’est comme ça que mon père la servait. Mais il ne la servait pas avec n’importe quels keuftés ; des keufté farcis (ouais de la viande farcie à la viande… sont balaises ces Arméniens !), le truc qui me rendait complètement dingue ! C’était tellement juteux à l’intérieur ! Et puis je trouvais ça formidable ce principe de viande farcie à la viande (ouais, quand t’es gamin en même temps il ne t’en faut pas beaucoup pour t’extasier !) Bref cette soupe c’était MON kif ! Je donc voulu vous le faire partager, d’ailleurs, cette semaine, vous aurez une deuxième recette « arménienne » si vous êtes bien sages !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Pastillas Rolls » Caille, Ananas & Pistache

pastillas caille ananas pistache

L’autre jour (pour ne pas dire il y quelques mois), je suis tombée sur une émission de Jamie Oliver (oh Jamie <3 !) dans laquelle il réalisait des pastillas (express), mais plutôt que de les présenter comme des classiques pastillas, il les roulait, un peu comme des nems. J’ai trouvé l’idée géniale et je me suis promis que j’essayerais d’en refaire à ma sauce, et j’ai bien fait de garder cette idée dans un des coins de ma petite tête. En effet l’année dernière j’avais participé au challenge Toques en Madiran (ou j’avais d’ailleurs eu la chance d’être un des coups de cœur du jury ;)). Cette année, pour la troisième édition du challenge, le thème est « Place à l’exotisme », et lorsque l’on m’a proposé de participer à cette nouvelle édition, c’est avec grand plaisir que j’ai accepté de me prêter à l’exercice ! A primes abords, l’orque j’ai vu le thème, je dois vous avouer que je me suis demandé ce que j’allais bien pouvoir faire. Mêler vin rouge et exotisme, ça peut vite être « casse-gueule » ! Ne me demander pas comment j’en suis arrivée à ce résultat de recette, mais quoi qu’il en soit, j’étais fière de moi, parce que franchement, c’était une TUERIE (même Monsieur La Raffinerie qui n’est pas très sucré-salé a adoré) ! Je les ai accompagnés d’un Château Madiaran Viella Fontaina 2011 qui a très bien sublimé l’ensemble. Quoi qu’il en soit, ces pastilles s’accommoderont à merveille avec les beaux jours, et ne vous en faites pas, elles sont succulentes même sans vin !

PS : c’est vraiment très facile à faire, mais j’avoue que ce n’est pas rapide !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !