( Categorie Archives : Salé )

Salade Haricots verts, tomates (vertes), chèvre, amandes et raisins secs

GREEN SALADE - haricots, tomates vertes, chèvre, amandes & raisins

Bien le bonjour à vous les gourmets ! Enfin le petit post qui pointe le bout de son nez ! Alors de prime abord, vous proposer une salade haricots vert, c’est un peu vous proposer la recette la plus simple qui soit, et je vous rassure, elle est même super simple, mais vu les repas que je me fais en ce moment, pour moi c’est déjà presque trop compliqué ! Et oui, comme bien souvent l’été, la chaleur a eu raison de ma motivation culinaire. C’est bien simple mes repas du midi sont composés d’une tomate coupée en morceaux… parfois, jours de fête je mets même du basilic ! Le soir je vous rassure je fais un effort pour monsieur (il a le droit à des patates en plus de la tomate ^^ !)… En tout cas si vous avez besoin de fraicheur et d’un truc pas si long que ça à faire (en 10 minutes c’est bouclé), c’est la recette parfaite. Rien d’extraordinaire d’ailleurs, une salade de haricots verts avec de la menthe, des amandes et du chèvre… Le petit truc qui la différencie c’est l’huile que j’ai utilisée pour la faire, j’ai testé l’huile de pépins de tomates… En cosmétique on s’en sert pour la peau, pour ma part c’est comme l’huile de coco, aussi bien en cuisine que dans la salle de bain ! J’ai vraiment aimé cette petite huile qui donne un gout de tomates très subtil… Alors si vous n’en trouvez pas près de chez vous, je vous rassure on peut la remplacer par de l’huile d’olive, mais si jamais votre chemin venait à la croiser, je vous conseille de tester ! En tout cas j’espère que vous profitez bien de votre été, et promis je reviendrais plus vite que la dernière fois !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wraps Crème d’Avocat, Choux Rouge et Émincés Soja/Blé au Miso

Wrap Creme avocat, choux rouge, Émincé vegetal

Vous aviez cru que le blog était mort ! Et bien presque 😉 ! Du moins il est entré en hibernation pour la fin de la période hivernale afin de rouvrir ses yeux pour le retour du printemps. J’ai eu tellement de choses à m’occuper ces derniers temps que j’ai dû délaisser quelque chose… Au départ, j’avais choisi de délaisser Monsieur, mais celui-ci à du sentir l’entourloupe arriver, et du coupil m’a offert une voiture, comment tu veux négliger ça ! C’est donc le blog qui a subi. J’espère que je vais vite réussir à reprendre mon rythme de croisière pour vous poster des recettes… Ça risque tout de même d’être un peu compliqué pendant quelques semaines, car pour ceux qui ne le savent pas, j’ai trouvé un taf super trop génial qui déchire sa maman et même toute sa famille chez 1083 (je vous en parlerais certainement plus tard) ! Et vu que je reste en freelance à côté, trouver 5 minutes en ce moment, c’est pire que chercher une aiguille dans une meule de foin ! Bref tout ça pour vous dire que ça m’a manqué de ne plus faire un tour sur cette petite Raffinerie (première connexion depuis 1 mois et demi… !).

Si vous vous rappelez un peu de ma philosophie -avant ma période d’hibernation-, je ne suis pas du tout végétarienne (forcement encore moins vegan), mais c’est très rare que je mange de la viande, tout simplement parce que je suis un minimum sensible à la cause animale, qu’avec toutes les images qu’on voit ces derniers temps je suis un poil dégoutée, et qu’en plus la bonne viande ce n’est pas donné. M’acheter un rôti, c’est un peu comme jour de fête. Le problème c’est mon Monsieur, qui n’est pas trop fan de mes alternatives : « éh allez, on va encore manger des graines !! ». Du coup quand on m’a proposé de tester les produits de la gamme Grill Vegetal de Céréal, je me suis vite laissée tenter. Je connaissais les steaks de soja (j’adore ça), mais pas du tout les émincés… J’avoue que j’ai été bleuffée, non seulement par l’aspect (on dirait vraiment des émincés de poulet), mais aussi au niveau du gout (la par contre, faut pas s’attendre à avoir le gout du poulet, mais ce n’est pas mauvais du tout, et la texture n’est pas désagréable… je m’attendais à un truc caoutchouteux, eh bien pas du tout !). Bref, je trouve que c’est une super idée que ces émincés soja/blé. En plus ça se cuisine super facilement ! Là je vous les propose dans un wrap, mais je les imagine très bien dans une salade, avec du riz ou toute autre association que l’on pourrait faire avec du poulet. Et Céréal ne s’est pas arrêté là, bien au contraire, car dans cette gamme Grill Vegetal vous retrouverez des steaks, des escalopes panées, des nuggets, en gros une large gamme d’alternatives végétales (par contre je n’ai gouté que les émincés pour l’instant, je ne me prononcerai donc pas sur ces produits-là, mais s’ils sont à la hauteur des émincés, il ne devrait pas y avoir de problème).

Pour en revenir à nos wraps, le printemps étant de retour, on a besoin de fraicheur, et vu que j’ai réalisé ça un dimanche, c’était nécessaire d’avoir quelque chose à manger avec ses doigts (dimanche = couverts bannis). Sachant qu’on s’était enfilé des burgers la veille, et que je n’avais pas 3 heures à attendre pour faire des bagels ou autre pain nécessitant un long temps de pousse, vla’ti pas que je suis partie sur des wraps, et j’ai un peu improvisé avec ce qu’il y avait dans le frigo. Un avocat, un peu de chou rouge et hop ! Le tour est joué. Et en ce moment, mon ami c’est le miso, j’en mets de partout (certainement parce que j’en ai trouvé un très bon chez Edélices), et bien j’en ai mis la aussi. Si jamais certains sont rebutés à l’idée de manger des émincés soja/blé, remplacez-les par des filets de poulets ;).

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe Au Yaourt & Keuftés farcis (Madzoun Abour & Harpourt-Keufté)

KEUFTÉ MADZOUN ABOUR B2

C’est l’histoire de La Chambre des Métiers, La Chambre des Métiers qui te demande de ressortir des papiers tellement lointains que tu ne sais même plus si tu les as eus en ta possession un jour (sans déconner, mon relevé de notes de BTS… le truc c’est pas la poussière qu’il a pris, il a carrément passé le stade de la  fossilisation !) ! Mais s’amuser à fouiner dans le grenier (façon de parler, parce que si j’avais vraiment fouiné dans mon grenier, à part un rat crevé et le camping-car Barbie, doit pas y avoir grand chose) permet de retomber, sur des pépites oubliées : les photos du père dans sa jeunesse ! À y regarder de plus près, tu te dis que ça date d’un autre siècle (oui forcement c’était au XX °, donc littéralement oui, ça date d’un autre siècle, mais je veux dire que t’as l’impression que ça date d’encore vachement plus loin !)… Forcément, à voir ces photos, on replonge dans le temps direct. Ça fait bizarre (même à presque 30 ans, de se dire que nos parents on eu notre âge !). Le père, il avait pas mal de qualités, mais pas mal de défauts aussi… je dois avouer que la cuisine en faisait partie ! Même si j’admets qu’avec le temps sa technique s’était bien améliorée. Mais bon quand j’étais vraiment petite, pas mal de ses plats étaient un pur supplice (on reviendra sur le cas de la minestrone quand je n’en cauchemarderai plus). Je dirais qu’en bon arménien qu’il était, sa petite touche personnelle, c’était le yaourt. Nature, en sauce ou en gâteau (oh mon dieu, j’avais presque oublié cet infect gâteau au yaourt ! tu te dis que c’est impossible de rater un gâteau au yaourt, bah moi, rien que d’y penser, j’en ai des frissons dans le bidon)…). Pas besoin d’avoir grand-chose dans le placard, un peu de pilaf (arménien évidement), des pâtes, un peu de yaourt et de l’ail, et hop hop hop le repas est prêt (autant avec le riz, je le fais encore, autant avec les pâtes, rien que d’y penser ça me fait gerb**, je crois d’ailleurs que c’est ça qui m’a fait détester les pâtes pendant si longtemps). Mais le truc que j’adorais vraiment (une des mes 541 madeleines de Proust), c’était la soupe au yaourt, pour les amis Madzoun Abour (en arménien) ! Le principe est simple ; yaourt, eau, blé et menthe. Dit comme ça, je ne sais pas si ça fait rêver, je suis d’ailleurs sûre que le principe même d’une soupe au yaourt ne fait pas rêver, et d’ailleurs, il faut avouer que pour un non initié, c’est assez particulier ! Mais moi je kiffe, et le but n’est-il pas de vous faire découvrir de nouvelles saveurs ! Je ne sais pas si on sert traditionnellement cette soupe avec des keuftés, mais c’est comme ça que mon père la servait. Mais il ne la servait pas avec n’importe quels keuftés ; des keufté farcis (ouais de la viande farcie à la viande… sont balaises ces Arméniens !), le truc qui me rendait complètement dingue ! C’était tellement juteux à l’intérieur ! Et puis je trouvais ça formidable ce principe de viande farcie à la viande (ouais, quand t’es gamin en même temps il ne t’en faut pas beaucoup pour t’extasier !) Bref cette soupe c’était MON kif ! Je donc voulu vous le faire partager, d’ailleurs, cette semaine, vous aurez une deuxième recette « arménienne » si vous êtes bien sages !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blinis à l’encre de Seiche, Crème d’Artichaut, Noix de saint Jacques et Jambon Bellota

BLINIS ENCRE SEICHE, CREME ARTICHAUT, SAINT J.ACQUES ET JAMBON BELLOTA

Le mois dernier j’ai eu la super méga change d’être invitée par Pavillon France à un atelier culinaire autour de la Saint Jacques. Pour la petite info’, Pavillon France c’est la marque collective de la pêche maritime française, donc en gros lorsque vous prenez du poisson chez un poissonnier affilié Pavillon France, vous consommez français (non, ne vous dites pas que le poisson est né en France, juste qu’il a été péché sur un bateau français…). Bref, grâce à la Saint Jacques (enfin surtoutPavillon France), j’ai pu avoir une petite escapade parisienne qui m’a permis de découvrir l’atelier 750g (et son célèbre Chef Damien). Un moment vraiment sympa et convivial, qui m’aura permis de rencontrer d’autres blogueuses et de manger plein de noix de Saint Jacques ! Vous voulez le menu ? Nage de Cocquilles Saint-Jacques basilic et Artichauts, Saint-Jacques snackée au lard et truffe, pulpe de topinambour, et en dessert, je vous rassure pas de Saint-Jacques, mais une petite salade de fruits accompagnée d’un sorbet citron. C’était vraiment bon ! Autant, j’avais déjà mangé de la Saint-Jacques avec du lard, autant je n’aurais pas pensé à l’accompagner avec des artichauts (et du basilic ?!!), mais vraiment c’était topissime ! Du coup, j’ai voulu mettre tout ça à ma sauce. J’ai pensé à ces petits blinis qui seront parfaits pour accompagner votre apéritif pour les jours festins qui s’annoncent. En plus trop lucky que je suis, j’avais du jambon Bellota qu’il me restait d’un shooting pour Edélices, c’était parfait pour donner la petite touche en plus. Quoi ! Tu connais pas le jambon Bellota !?! Certes ce n’est pas le même prix que le paquet de jambon sous vide tout ripou du supermarché, mais on sait pourquoi… enfin moi je sais ! Si vous voulez vous faire plaisir pour Noël, certes le caviar et le foie gras sont de grands classiques, mais un peu de jambon Bellota ça peut grave la faire aussi !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fish & « ChipsChips » de Légumes d’Hiver

fish & chips chips de légumes d'hiver

Il était nécessaire de prendre un peu de recul. Du recul car, comme tout le monde, j’ai été meurtrie par les récents carnages parisiens. J’ai beau essayer, je pense que je ne pourrais jamais comprendre l’angoisse, la tristesse, la douleur ou la peur de ceux qui ont subi la folie ces quelques écervelés explosifs. Mais il été doublement nécessaire de prendre du recul, surtout vis-à-vis du net… J’ai l’impression qu’on nage en plein cauchemar, d’ailleurs ce n’est pas qu’une impression… Non parce que quand je vois les propos de certains sur les réseaux sociaux, mes yeux sortent de leurs cavités ! Haine fasciste, bêtises raciales, propos d’incultes (et je parle pour les 2 extrêmes), bref j’ai beau essayer de comprendre, je n’y arrive pas. En même temps, je suis une fille quelconque, pas trop bête, mais surtout pas très intelligente. Mais voilà, la vie ne s’arrête pas à cause de la bêtise humaine (ça se serait, et d’ailleurs on serait tous morts depuis un bail si c’était le cas), donc on ferme les yeux et on s’y remet.

Vous connaissez forcément le « fish & chips », ce petit morceau de poisson pané puis frit accompagné de frites et d’un peu de sauce tartare. Oui, l’huile est l’essence même de cette recette, donc « régimeux » et « régimeuses » passez vite votre chemin. Alors logiquement, on parle de « fish & chips », mais on devrait appeler ça « fish & fries » puisqu’on sert le tout avec des frites et non des chips… Mais ça c’est une réflexion de française, non parce qu’en vrai, ce plat est originaire d’Angleterre (ou d’Irlande ?), bref et là-bas, chips = frites et non french fries comme chez nos potes Ricains’. Bon tout ça pour dire que j’ai voulu faire un « fish & chips » étymologiquement français (« bah pourquoi t’as pas appelé ça “poisson frit et chips ?!”), en gros j’ai voulu faire des vraies chips plutôt que des frites quoi. Et pour changer un peu des classiques chips de pommes de terre, j’ai utilisé du navet boule d’or (j’ai cherché, j’ai pas trouvez de lingot au milieu U____u), des topinambours et du panais. Résultat, j’ai bouffé la moitié des chips pendant la réalisation de la recette ! J’ai vraiment adoré, le petit gout qu’apporte chaque légume est juste génial. J’ai réalisé les chips de manière classique, dans une friteuse, mais si vous désirez un truc plus light, ça doit pouvoir se faire au four. En même temps si vous mangez déjà le poisson frit avec la sauce tartare, vous n’êtes plus à quelques grammes d’huile (des frites avec de l’huile comme dirait Valerie Lemercier) ! Bref, si vous avez prévu de vous faire un plateau télé, c’est THE recette qu’il vous faut !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !

Velouté Avocat & Cresson au lait de coco

veloute avocat cresson

Ma maison est fourbe. D’une fourberie absolument fourbe. Oui, regardons les choses en face ! Depuis maintenant 5 ans (peut être même 7 en y réfléchissant bien), je mate ma piscine tous les étés, oui je ne peux que la regarder puisque cette « petite garce » est vide… Logique puisqu’elle est cassée. Et v’là ti pas qu’après ce très dur supplice des beaux jours, l’hiver va lui aussi commencer à devenir un calvaire ! Après l’observation d’un trou vide l’été, c’est parti pour l’observation du poêle à bois l’hiver. Voilà, on l’a enfin notre poêle, on en rêvait depuis toujours je crois, sauf que c’est bien beau d’avoir le poêle, c’est encore mieux de l’installer ! Bon, la c’est un peu différent, il ne devrait pas tarder à chauffer (j’espère !), mais bon pour l’instant il est au point mort… Je vous jure, chez moi on a un concept auquel on tient : « regarder les choses plutôt que d’en profiter ! »… Tout un art de vivre que j’essayerais de vous enseigner ! Tout ça pour dire que du coup je me suis habituée à avoir froid, alors je vous propose une soupe froide ! Non en réalité pas du tout, enfin pas tout à fait. C’est bien une soupe froide que je vous propose, enfin plutôt un velouté avec de l’avocat, du cresson, du lait de coco et des petites fioritures pour égayer le tout (« fioritures », j’adore ce mot !), mais j’ai testé en la réchauffant un peu au bain-marie, et ça passe aussi. Si j’ai choisi de vous la proposer froide, c’est tout simplement qu’elle m’a servi de repas du midi, et ces 3 derniers jours, il a fait plutôt beau, du coup, l’envie de me nourrir de bonnes soupes bien chaudes m’est passée (au moins pour le midi). Et cette soupe, on peut certes la déguster seule, mais on peut aussi s’en servir pour l’apéritif (ou en entrée) avec quelques crevettes ou gambas grillées (ou même si vous êtes des « oufs », des noix de Saint Jacques) ! J’ai testé aussi, et ça passe crème ! Je dis ça, car Noël approche à grandes enjambées, et j’imagine bien ça en mise en bouche… Peut-être que par la même occasion je vous donne une idée :p. Et vous allez voir, c’est super simple à réaliser !

Lire la suite →

Rendez-vous sur Hellocoton !