Tartines fraicheur au saumon fumé

tartine saumon

Les tartines c’est bien pratique ! Simple et rapide, mais très bon. Alors quand j’ai vu ce bout de baguette qui ramollissait dans sa petite boîte à pain, j’avais le choix entre faire du pain perdu (mais je le préfère quand c’est de la brioche) ou des tartines ! Saumon fumé, pamplemousse, chèvre frais, fèves accompagnées de quelques graines de nigelle ; voilà des petites tartines pleines de saveurs pour nous faire oublier que le soleil n’est pas là.

Petite aparté sur les Nigelle ; petites graines que je ne connaissait pas du tout et qui m’ont été offertes par la gentille Popo. D’apparence, ces graines ressemblent à du sésame noir, mais rien à voir niveau goût. C’est une épice très puissante et très parfumée, pour ma part, je trouve que cela ressemble à du poivre, mais un poivre très délicat. Si vous  ne connaissez pas déjà je vous conseille de tester, c’est assez surprenant !

tartine saumon

À la base je comptais servir ces tartines avec une salade pour le repas du soir, mais apéro à la maison, du coup ça nous à servi d’amuse bouche !

Pour 2 personnes (ou plus si c’est pour l’apéro) :

  • 1 baguette (même un peu rassie) ou quelques tranches de pain de campagne
  • 1 demi fromage frais (type Petit Billy®)
  • 1 petite échalote
  • 2 tranches de saumon fumé
  • L’équivalent d’une bonne poignée de fève (perso je les prends congelées, mais fraiche c’est très bien aussi !)
  • 1 pamplemousse
  • 1 citron
  • Quelques feuilles de coriandre
  • Nigelle (facultatif)
  • Huile d’olive
  • Sel/Poivre

Commencez par faire cuire les fèves. Portez à ébullition une grand volume d’eau salé.Une fois que l’eau bout plongez-y vos fèves. Si elle sont congelées comptez 4 minutes de cuisson, 3 si elle sont fraiches. Dès qu’elle sont prêtes, stoppez leur cuisson en les plongeant dans un récipient rempli d’eau glacée (n’hésitez pas à mettre des glaçons). Non seulement cela stoppe la cuisson des fèves mais de cette manière elle garderons une belle couleur verte. Après il faut encore les éplucher ! C’est parti, j’avoue que c’est un peu fastidieux mais quand on à la coup de main ça va très vite, et ça en vaut tellement la peine … Faites juste une petite déchirure à l’aide de vos ongles sur la peau, puis pressez la fève, hop ! magie, ça s’en va tout seul ! Une fois toutes épluchées, laissez les de côté.

Faites chauffer votre four à 190° (position grill).

Récupérez ensuite les suprêmes de pamplemousse. Je vous conseille d’utiliser un couteau qui coupe très bien afin de ne pas transformer votre pamplemousse en charpie. Coupez les extrémités du pamplemousse, puis enlevez la peau en faisant bien attention de retirer toute les petites parties blanches. Vous devez suivre la forme du pamplemousse avec votre couteau. À ce stade votre pamplemousse est pelé à vif, il ne vous reste plus qu’à récupérer les suprêmes. Pour cela il vous suffit de couper les quartiers en incisant au niveau de chaque membrane, voilà !

Préparez votre base de fromage ; mélangez le fromage frais avec le jus d’un demi citron, l’échalote (que vous aurez pris soin de ciseler), quelques feuilles de coriandre finement hachées et un filet d’huile d’olive. Un tour de moulin à poivre, une pincée de sel et hop, on laisse de côté.

Reste plus qu’à s’occuper du pain. Si vous utilisez du pain de campagne, coupez simplement des tranches (ni trop fines, ni trop épaisse). Si comme moi vous faites de la récup’ avec une vieille baguette, coupez des tranches, mais de manière à ce qu’elle soient assez grandes. Tranchez donc la baguette de biais, vous verrez ! Badigeonnez ensuite ces tranches de pain d’huile d’olive. Utilisez un pinceau pour faire cela comme ça vous répartissez bien l’huile, et ça ne sera pas trop gras. Salez et poivrez les tranches de pain et enfournez les 5 minutes au four. Juste de quoi les rendre croustillantes, et légèrement dorées. Et ne faites pas comme moi, restez dans la cuisine, la pause clope c’est pas pour maintenant ! Oui oui, vérifiez la cuisson, des fois qu’elles crament et que vous deviez tout recommencer (grrrr) !

Laissez refroidir quelques minutes vos tranches de pain (de manière à ce que le fromage de devienne pas chaud au contact de pain), puis tartinez ces gros toasts de la préparation au fromage. Disposez quelques fèves par dessus, les suprêmes de pamplemousse (que vous pouvez bien évidement recouper si ils sont trop gros) et le saumon fumé (que vous aurez coupé en tranches grossières). Parsemez le tout de graines de nigelle, ou passez juste un tour de moulin à poivre par dessus. Si vous aimez quand c’est bien citronné, vous pouvez mettre quelques gouttes de jus de citron par dessus !

tartine saumon3

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires sur “Tartines fraicheur au saumon fumé

  1. je les trouve bien sympathiques ces tartines…

  2. que ça doit être booon =)

  3. Hum…Dommage,… je n’ai ni fèves, ni saumon, ni pamplemousse, grr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation