Poires pochées au Vin Rouge et aux Épices

poires pochees au vin rouge

Aujourd’hui je vous propose la recette d’une de mes nombreuses madeleines de Proust (oui parce que j’en ai tellement qu’une encyclopédie ne suffirait pas) ; Les poires pochées au vin rouge … Je crois que je fais le méga retour en enfance à chaque fois que j’en mange ; piètre cuisinier qu’il été, feu mon papa m’emmenais souvent manger dans un restaurant (avant qu’il tente de se mettre à cuisiner, je dis bien « tente »), et dans ce restaurant, ils faisaient des poires pochées au vin rouge, alors on seulement elles étaient divines, mais je trouvais ça trop cool de pouvoir manger des poires au vin rouge (si tu sais cher lecteur, quand tu n’est pas plus haut que trois pommes, manger quelque chose à base de vin rouge, ça fait « adulte »), du coup j’en mangeais au moins 2 ou 3, à croire que je me prenait des cuites aux poires pochées (c’est bête un enfant …) ! Bref tout ça pour dire que les poires pochées, et surtout les poires pochées au vin rouge c’est MON gros kiffe ! Et celles là, quand on les a mangées Monsieur la Raffinerie à dit « ça c’est bon ça ! » alors si Monsieur le dit … vous êtes obligés de tester ce grand classique !

poires pochees au vin rouge

Pour 4 personnes (enfin 4 poires, ou 6 petites) :

  • 4 poires (ou 6 petites)
  • 50 cl de Vin Rouge
  • 60 g de Miel
  • 60 g de sucre
  • 1 gousse de Vanille
  • 1 demi grain de Poivre Long de Jamaïque
  • 1 demie fève de Tonka
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 clou de Girofle
  • 1 orange non traitée

poires pochees au vin rouge

A l’aide d’un économe récupérez le zeste de l’orange. Enlevez (éventuellement) le ziste (=partie blanche) s’il en reste sur vos zestes. Pressez l’orange de manière à récupérer le jus. Versez celui-ci dans une casserole, avec les zestes, le vin, le miel et le sucre. Ajoutez à ce mélange la demie fève de Tonka et la poivre long râpé, ainsi que le clou de girofle et le bâton de cannelle. Fendez votre gousse de vanille en 2, raclez le graines avec un petit couteau (ou un gros si vous êtes fou-fou, voir fo-folle !) et ajoutez les au mélange à base de vin. Voilà votre petite casserole est prête, maintenant il faut faire chauffer tout ça à feu doux.

Pendant que votre vinasse aromatisée chauffe doucement, préparez vos poires ; rien de plus simple, il faut juste les éplucher et les vider. Bon je ne vais pas vous apprendre à éplucher des poires, donc pour ça je vous laisse vous débrouiller. Pour les vider, il vous suffit de prendre un petit couteau afin de pouvoir enlever le « trognon » par les fesses. Faites juste attention à ne pas racler trop « haut » dans la poire afin de laisser la tige, en gros n’utilisez pas un vide pomme pour enlever tout le trognon d’un coup … Il faut juste enlever les pépins, pas plus …

Logiquement, le temps que vous avez mis à éplucher et vider vos poire, votre vin doit être chaud. Et bah on y est, on plonge les jolies demoiselles (les poires si vous me suivez) dans la préparation au vin. Montez un peu votre feu (feu moyen) et attendez que le tout rentre à ébullition (oui parce que vos poires ne sont pas chaudes, donc même si le vin été à ébullition avant, en plongeant vos poires dedans vous faites baisser la température … non je précise au cas où vous seriez aussi « blonde » que moi), puis couvrez la casserole (avec un couvercle, parce qu’avec vos mains ça peut vite être chiant, et vous risquez de vous brûler) et laissez pocher vos poires une petite demie heure à feu doux plus (oui un peu plus fort que feu doux, c’est un peu comme quand des gros relous demandent une entrecôte saignante plus ou à point moins au restau’ … tu vois ce que je veux dire cher lecteur).

Dès que vos poires sont bien pochées, éteignez le feu et laissez le tout refroidir. Dès que votre casserole est assez froide, placez la au frais toute la nuit (ou toute la journée si vous faites plutôt cette recette le matin …). Ah oui je n’avais pas précisez que ça prennait un peu de temps de repos … bah voilà c’est fait ; des poires pochées au vin rouge c’est un peu long à préparer.

Le lendemain (ou bien plus tard), sortez votre casserole du frais. Retirez les poires du vin et laissez les de côté pour l’instant ; Filtrez votre vin afin d’en retirer clou de girofle, cannelle zestes d’orange et toutiquanti . Une fois filtré, replacez votre vin dans la casserole (ou dans une autre si vous voulez, là c’est chacun sa m****), puis faites le réduire afin d’avoir un jus un peu plus sirupeux (ouais un sirop quoi, mais je voulais dire sirupeux, et un sirop sirupeux c’est un peu redondant). Comptez une bonne dizaine de minutes à feu moyen. (ou moyen moins si vous préférez).

poires pochees au vin rouge

Pour déguster c’est un peu au choix, personnellement j’adore quand les poires sont bien fraiches et que l’on verse le sirop bien chaud par-dessus. Après si vous préférez replonger les poires dans la sauce au vin rouge pendant qu’elle finit de mijoter (afin de les rendre un peu tièdes) c’est comme vous voulez, juste une question de goûts.

Pour ma part, j’adore déguster ces poires avec une bonne boule de glace à la vanille, mais dégustées telles quelle, c’est juste divin !

poires pochees au vin rouge

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires sur “Poires pochées au Vin Rouge et aux Épices

  1. Très jolies photos 🙂

  2. La couleur des poires pochées est juste superbe!
    Une recette parfaite pour cette saison.

    Bonne soirée

    http://rosenoisettes.blogspot.com

  3. C’est de loin mon dessert préféré, et vos photos me mettent l’eau à la bouche ! La couleur des poires est juste sublime ! Il est bien vrai que les gourmands comme moi doivent attendre avant de déguster ce dessert 🙂 et rares sont les restaurants à le proposer sur leur carte … Merci de partager avec nous cette recette ! à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation