Fait péter l’apéro : Trilogie de Tartinades Marines

trilogies de tartinades marinières

Qui dit Éte dit apéro … Et qui dit apéro dit « petites choses à grignoter » (obligé pour accompagner le rosé …). Bien évidement comme je suis très chiante, je n’aime pas les chips (si à la limite les paysannes là avec les grosses stries), d’ailleurs je n’aime pas les biscuits apéro en général (sauf exception, comme les chips quoi) … À la limite j’aime bien les fruits secs (noix de cajou, pistache et compagnie), mais c’est traitre ces petites bêtes ; si t’en mange une t’es fini ! Obligé de finir le paquet ! Tout ça pour dire que je préfère largement faire griller des petites tranches de pain avec un filet d’huile d’olive pour les tartiner de tapenade ou tout autre « cochonnerie » dans le genre. Tout ce qui est « tartinade » en général j’adore, en plus c’est souvent très facile à faire. Un des grands classique dans le genre c’est les rillettes de sardines ; un peu de sardines et de fromage frais accompagné de quelques aromates ça passe toujours bien et c’est fait en 2 minutes top chrono. Pour ne pas me pointer les mains vides au repas auquel j’étais conviée, j’ai voulu décliner un peu ce principe de tartinade pour en faire une petite trilogie. Je vous propose donc une petite tartinade de sardines au beurre de cacahuètes, une aux crevettes/sésame et coriandre (j’ai peu être un peu forcé sur la coriandre d’ailleurs) et la petite dernière, thon/poivrons et basilic. J’ai accompagné le tout de gressins, mais avec des petits morceau de pain grillé c’est tout aussi bon !

trilogies de tartinades marinières

Pour la tartinade Sardine/Beurre de Cacahuètes :

  • 1 boite de Sardines à l’huile (de Tournesol)
  • 1 bonne cuillère à soupe de  Beurre de Cacahuètes
  • L’équivalent d’une cuillère à soupe de persil plat finement (et fraichement) ciselé
  • 1 quart d’oignon rouge (ce qui doit faire l’équivalent d’une bonne grosse cuillère à soupe une fois ciselé)
  • Le jus d’un demi citron
  • Sel et Poivre du moulin

Sur le trio, c’est la tartinade qui à remporté le plus de succès ! Et en plus c’est la plus simple à faire, alors si vous avez une boite de sardines qui traine, lancez vous ans hésiter !

Commencez par ouvrir votre boite de Sardines et enlevez la moitié de l’huile qu’elle contient (enfin quand je dis la moitié, j’ai pas non plus pesé, enlevez le plus gros, mais gardez en un peu). Dans un bol, écrasez vos sardines avec une fourchette, ajoutez le beurre de cacahuètes et mélangez bien. Ciselez très finement votre bout d’oignon et ajoutez le à la préparation. Si vous ne le ciselez pas assez fin, vous risquez d’avoir un gout d’oignon trop puissant quand vous croquerez dedans. Ciselez le persil plat, assez finement lui aussi, mélangez. Salez et poivrez, j’ai rajouté le jus d’un demi citron pour donner un peu plus de pep’s, mais vous n’êtes pas obligé, ça passe aussi très bien sans ;). L’idéal c’est de laisser au frais une petite demie avant de déguster, pour que les saveurs se diffusent bien, mais vous pouvez aussi y déguster directement.

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter des morceaux de cacahuètes concassées (non salées) pour apporter un peu de croquant … Moi je les avais toutes passées dans la confection du Beurre de Cacahuètes :(.

trilogies de tartinades marinières

 

Pour la tartinade Crevettes/Sésame et Coriandre :

  • 150 g de petites crevettes roses (poids sans la tête et la carapace)
  • 70 g de fromage à tartiner (type Philadelphia© ou Saint Moret©)
  • 1 cuillère à soupe de Tahin (pâte de sésame)
  • 1 bonne cuillère à soupe de sésame blanc
  • 1 échalote
  • Quelques branches de coriandre fraiche (l’équivalent d’une petite cuillère à soupe)
  • Le jus d’un citron vert

Personnellement j’ai acheté des crevettes toutes prêtes, cuites et décortiquées (fainéantise oblige, en plus j’étais un peu pressée par le temps), mais vous pouvez très bien cuire et décortiquer vous même les petites bêtes, cela n’en sera que meilleur (comptez 2 minutes de cuisson dans de l’eau bouillante salée).

Faites torréfier un peu vos graines de sésame (au four 3/4 minutes à 200°, ou à la poêle, mais surveillez bien que le tout ne brule pas), puis laissez les refroidir. Séparez vos crevettes en 2, afin d’avoir 2 fois 75 g. Prenez une moitié de vos crevettes et, à l’aide d’un robot coupe mixez les avec le fromage à tartiner, le Tahin et vos graines de sésame torréfiées. Salez et poivrez. Rajoutez le jus de citron et re-mixez un petit coup.

Ciselez finement votre coriandre (n’en mettez pas beaucoup, c’est très puissant et tout le monde n’aime pas) et votre échalote. Émincez le reste de vos crevettes, faites un espèce de tartare avec, vous devez avoir des morceaux, mais pas trop gros, juste de quoi donner un peu de texture à la tartinade. Mélangez les morceaux de crevettes avec la coriandre et l’échalote, puis ajoutez la « purée » faite précédemment.

Placez au frais avant de servir.

trilogies de tartinades marinières

Pour la tartinade Thon/Poivron et Basilic :

  • 1 boite de Thon à l’huile d’olive
  • 150 g de fromage à tartiner
  • 1 demi poivron rouge
  • 1 belle échalote
  • Une petite dizaine de feuilles de Basilic
  • Sel/Poivre
  • Le jus d’un demi citron (celui qui vous reste de la tartinade à la Sardine)

Préchauffez votre four à 220°C, si vous pouvez le mettre en mode grill c’est encore mieux ! Dès que Monsieur Le Four est chaud (cacaooooo, chaud-chaud-chocolat), enfournez votre demi poivron (que vous aurez pris soin d’épépiner, d’ailleurs vous aurez aussi enlevé la partie blanche de la chaire). Laissez le entier (enfin à moitié entier puisque c’est un demi), mettez le côté peau au dessus, et le plus haut possible dans le four. Le principe c’est de bruler (mais brûler brûler, genre  noir charbon !) la peau du poivron afin de pouvoir l’enlever facilement, en plus de cette manière votre poivron va légèrement confire, et c’est trop bon ! Il faut comptez à peu près 10 minutes de cuisson pour qu’il soit bien cramé (enfin vérifiez, c’est juste la peau qui doit être brûlée, pas la chair !), et dès que c’est bon, mettez le dans un sachet en plastique, ou enveloppez le de film alimentaire … La peau va s’enlever toute seule après. Pour l’instant laissez le tranquille dans son plastique.

Pendant que le poivron refroidit, on s’occupe du reste ; Ouvrez votre boite de thon, et enlevez une petite partie de l’huile d’olive. À l’aide d’une fourchette, écrasez bien le thon dans son huile. Rajoutez le fromage frais, et mélangez bien afin d’obtenir une « pâte de thon ». Pressez le jus du demi citron, ciselez très finement échalote et basilic et mélangez le tout au thon. Là on peut reprendre notre poivron, si il est encore trop chaud, laissez le refroidir encore un peu. Sortez le de son emballage, enlevez la peau, et coupez le en tout petits dès. Ajoutez les dés de poivrons au reste de la recette, salez, un petit tout (ou 2) de poivre du moulin, mélangez bien, et tout comme les autres tartinades, placez au frais avant de servir.

J’ai fait des gressins pour accompagner, mais vous pouvez déguster ces petites tartinades avec des petites toast. Vous prenez une baguette que vous coupez en fines tranches (environ 1 cm), un filet d’huile d’olive par dessus, fleur de sel, poivre du moulin, vous mélangez bien le tout (avec vos mimines), et 7 minutes au four à 200° ! Au top !

Vous pouvez faire comme moi, les offrir quand vous êtes invités à un apéro, carrément plus classe que d’arriver avec un paquet de chips !

trilogies de tartinades marinières

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires sur “Fait péter l’apéro : Trilogie de Tartinades Marines

  1. Vraiment superbes ces tartinades !!

  2. Je veux bien la thon, poivrons et basilic !!! Mais elles sont terribles toutes les 3 😉
    Bonne journée !

  3. J’adore ! Je vais tester, merci ! Virginie

  4. elles me plaisent toutes sans exception ! ;D

  5. difficile de choisir, je vais devoir tout gouter et regouter!!!!

  6. je passe prendre l’apéro ce soir!

  7. Ouhlalala ca sent le testage à l’apéro ce week end!

  8. Pingback: Barbecue Party ! - One pretty life

  9. Pingback: Euro – Quelques idées de plateaux télé pour l’Euro | Footlook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation