Beurek Arminouch’ au fromage

beurek

Les beureg arméniens … je pourrais me nourrir exclusivement de ça ! C’est juste une méga tuerie ! Normalement, on les faits avec de la fêta et du gruyère. Personnellement, je trouve que la fêta, surtout quant elle est cuite, donne un gout trop salé, et le gruyère, l’emmental quoi … en fait je trouve que c’est juste le fromage le plus inutile du monde (ouais ça n’a pas spécialement de goût, et je trouve que c’est un fromage qui « pique » sous la langue, bref vous savez ce qu’on dit sur les goûts et le couleurs !). Du coup je farcit mes beureks de Saint Marcellin et pour adoucir un peu, je mets de la mozza, bon c’est plus une recette arménienne pure souche, mais dans la Drôme on les faits souvent comme ça, et ça pète ! Il y en à aussi qui font cette recette avec de la pâte à filo … mwouais, là encore question de goûts (ou flegme de faire la pâte) !

beurek

Pour 4 personnes :

Pour la pâte :

  • 300 g de farine
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à café rase de levure du boulanger
  • 25 g d’huile d’olive
  • 30 g de beurre
  • 95 g de lait
  • Une « demie cuillère » à café de sel

Pour la farce :

  • 1 petit bouquet de persil
  • 2 saint marcellin (sec, pas ceux qui sont bien coulants)
  • 1 boule de mozzarella di buffala

Mettez votre lait à tiédir. Faites ensuite, fondre votre beurre, puis mélangez le au lait tiède, ajoutez-y aussi l’huile d’olive. Mélangez la farine, la levure et le sel, ajoutez l’oeuf et le mélange des liquides. Mélangez de manière à obtenir une pâte homogène. Pétrissez cette pâte au moins 5 minutes. Si votre pâte est trop collante, rajoutez un peu de farine, si elle est trop sèche, un peu d’eau.

Placez ensuite la pâte dans un grand récipient, couvrez le de film alimentaire, puis placez le proche d’une source de chaleur (radiateur ou four), ou laissez le au soleil (l’été). Votre pâte doit pousser et doubler de volume, comptez environ 1 à 2 h pour cela.

Une fois que la pâte à doublé de volume, donnez un coup de poing dedans pour la faire retomber, puis pétrissez la bien. Voilà, la pâte est prête !

Pendant que votre pâte été en train de poussez, et comme on est prévoyant on à préparé la garniture ; Coupez les Saint Marcellins et la mozzarella en petits morceaux, puis ajoutez le persil haché. Mélangez bien et hop !

Faites chauffer votre friteuse (ou un grand volume d’huile dans une marmite, ça doit marcher aussi) à 180/190°.

beurek

Farinez bien votre plan de travail, puis étalez trèèèèèèèèèès finement votre pâte à beurek, plus c’est fin mieux c’est. Faites tout de même attention à ne pas la déchirer. Une fois étalée, taillez à l’aide d’un emporte pièce des ronds de pâte de manière à pouvoir faire un peu comme des chaussons. Placez une bonne cuillère de farce au fromage dans ce cercle de pâte, puis repliez le de manière à « fermer » le chausson. Soudez bien le tout avec un peu d’eau. Il existe des moules spéciaux pour chaussons, et j’avoue que j’aimerais bien en avoir dans des moments comme ça !

Au fur et à mesure que vous faites vos beureks, placez les sur une planche farinée, pour éviter qu’ils ne collent. Puis faites les cuire, enfin frire (le gras c’est la vie ! ^^) juste assez pour qu’il soient dorés ! Attendez juste de quoi ne pas vous brûler pour les déguster ! Servez avec une salade de tomates par exemple, vous pouvez aussi les tremper dans du hoummos, ou les déguster juste comme ça en entrée …

Vous pouvez aussi garnir vos chaussons de viande hachée, je vous lâcherai la recette un jour !

beurek2

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires sur “Beurek Arminouch’ au fromage

  1. Ca à l’air juste trop bon !
    Je ne connaissais pas du tout, les ingrédients sont hyper accessibles, que demande le peuple !!!

  2. Comme ils ont l’air bons… je t’en piquerais bien un ou deux…

  3. Promis, je vais essayer, ça a l’air de déchirer cette recette ! Par contre, je changerai peut-être le nom de la recette, rapport aux enfants, je sens que si je fourche, vont se moquer de moi…Bx

    • En effet ça ne se prononce pas du tout comme ça s’écrit … En phonétique ça donne plus quelque chose comme « bElèg » (ouais le « r » est limite muet et le k ressemble plus à un « g » !), fait peut être attention à mettre un peu moins de Saint Marcellin pour les enfants, ça reste quand même un fromage assez fort …

  4. hummm mais dis donc c’est que c’est très appétissant ces petites choses!!!

  5. poupougnette on 9 juin 2013 at 18 h 09 min said:

    super appétissant dis donc! je t’en chipe quelques-uns au passage! 😉

  6. Tiens je n’ai jamais testé ça et ta recette a l’air délicieuse, alors je note 😉

  7. Super sympa cette version de beurek!
    Je suis en train d’en manger et je me disais que prochaine fois, je les ferais moi-même. Petite infidélité à mon traiteur libano-arménien préféré.
    Merci pour le partage.
    Madly

  8. Ça a l’air divin, je tenterai, merci!

  9. Mikkizine on 31 mars 2016 at 9 h 56 min said:

    Bonjour,
    Mon conjoint est arménien et nous avons retrouvé le carnet de recettes de sa maman. Du coup, passage obligé par les beuregs. Mais il me manquait 2/3 étapes ! Un grand merci. en plus, cela m’a permis de découvrir ton blog.
    On se croisera peut-être un de ces jours : je suis sur Romans et je travaille dans THE musée de la ville !

  10. Super recette et agréable à faire. Trop chouette de voir gonfler ces demi-lunes dans la friteuse. Hâte d’essayer avec du fromage turc et en version sucrée à la pâte à tartiner.
    Merciiiiiii!

  11. Miam !! Ca a l’air SUPER bon
    Est-il possible de les faire à l’avance et de les réchauffer au four avant de les servir ?
    Merci pour votre reponse

    • Bonjour,

      réchauffé ce n’est vraiment pas terrible ! C’est bien ça le problème… Mais l’avantage, c’est que dès qu’ils sont faits, on ne les vois pas passer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation