Salade César (et la petite sauce qui passe bien)

salade cesar

Bon tout le monde connait la salade César, mais ça ne fait pas de mal de revoir un peu ses basiques, en plus ça doit être ma salade préférée. Il y a tout ce que j’aime dedans, du poulet, du lard grillé, une salade bien croquante, des petits croutons dorés, du parmesan et un oeuf poché … miam miam ! Et cette petite sauce crémeuse qui se mange toute seule avec un morceau de pain … Bref un délice ! Certes comme il y a beaucoup d’éléments à préparer, donc ça prend un poil du temps, mais ça vaut tellement le coup !

salade cesar3

Pour 2 personnes ;

Pour la sauce ;

  • 2 jaunes d’oeufs
  • 20 cl d’huile neutre (tournesol, pépin de raisin)
  • Le jus d’un demi citron
  • 2 filets d’anchois
  • 1 petite gousse d’ail
  • 4/5 cuillères à soupe de fromage blanc
  • 40 g de parmesan
  • Sel/poivre

Pour le poulet ;

  • 2 filets de poulet (pas trop gros, environ 300 g en tout)
  • 1 feuille de laurier
  • 2/3 branches de thym
  • 1 petite branche de romarin
  • 4 grains de poivre noir
  • 1 cuillère à café bombée de gros sel

Pour les croutons ;

  • 1 demi baguette rassie
  • 1 bon filet d’huile d’olive
  • Quelques branches de thym et romarin
  • 2 petites gousses d’ail
  • Sel/poivre du moulin

Pour la salade :

  • Une petite salade romaine (à défaut de la sucrine)
  • 4 tranches de poitrine de porc (fumé éventuellement, mais je préfère nature)
  • 6 tomates cerises
  • 2 oeufs extra frais
  • 1 cuillère à café de gros sel
  • 1 filet de vinaigre blanc
  • Quelques copeaux de parmesan (environ 20 g)

Pour cette recette je fais pocher les blancs de poulets, puis je les passe au grill quelques minutes. Je trouve que les blancs sont bien moins secs lorsqu’ils sont pochés. Donc pour les pocher, placez les blancs de poulet dans une casserole, avec le thym, le romarin, le laurier, le gros sel et le poivre, recouvrez d’eau (environ 4 cm au dessus des blancs), puis mettez votre casserole à chauffer, sur feu moyen. Dès que l’eau commence à bouillir, éteignez le feu, puis laissez « cuire » une heure. Le poulet va cuire tout seul dans son eau chaude … Pendant ce temps vous pouvez allez regarder une série ou lire un livre …

Préparez la sauce : je la fait avec un mixeur plongeant car je trouve que c’est plus rapide et que le résultat est parfait, mais vous pouvez tout aussi bien la faire à la main. C’est une émulsion à froid, donc le principe est un peu celui de la mayonnaise (au début au moins). Commencez par râper finement votre parmesan, puis dans le récipient du mixeur plongeant (l’espèce de grand verre en plastique ..) ou dans un grand verre (oui parce qu’avec un mixeur plongeant faut prévoir à pas en mettre partout), versez le jus du demi citron, la petite gousse d’ail et les anchois (ail et anchois que vous aurez pris soin de réduire en purée à l’aide d’un mortier), et les 2 jaunes d’oeufs. Mixez puis versez progressivement en fin filet l’huile. Vous allez avoir une espèce de mayonnaise. Rajoutez alors le fromage blanc, mixez, puis rajouter votre parmesan fraichement râpé, et mixez encore un petit coup afin d’avoir une sauce bien lisse. Rectifiez l’assaisonnement avec un peu de sel et de poivre (là c’est un peu selon vos goûts). Laissez de côté au frais (parce qu’avec cette chaleur c’est pas le top de la laisser dehors).

Préparez tous les éléments de la salade ; coupez votre romaine grossièrement, lavez la, coupez ensuite vos tomates en 2 (ou en 4 si elle sont grosses), préparez vos copeaux de parmesan et placez tout au frais. Voilà comme ça c’est fait, et ce qui est fait n’est plus à faire.

On va préparer les croutons. Là vous avez 2 possibilités ; les faire dans une poêle ou au four. Dans les deux cas, il faut d’abord couper votre baguette rassis en petits cubes. Pour la suite si vous choisissez de les faire à la poêle, versez un filet d’huile d’olive dans une poêle, ajoutez les herbes, et les gousses d’ail (encore avec leurs peau, juste « écrasées » légèrement avec le plat d ‘une lame de couteau), faites chauffer à feu doux 5 minutes (pour parfumer l’huile d’olive), rajoutez vos croutons et faites dorer 5 minutes, ou un peu plus, de quoi avoir de beau croutons bien dorés. Salez et poivrer, enlevez les herbes et l’ail, retirer de la poêle et réservez sur une feuille de papier absorbant (pour enlever l’éventuel excèdent d’huile). Vous pouvez aussi les faire au four, pour cela rien de plus simple, préchauffez votre four à 200° en chaleur tournante, dans un plat versez les crouton, un filet d’huile d’olive, ajoutez les herbes et les gousses d’ail (juste écrasées), salez, poivrez, mélangez bien et enfournez 5 à 6 minutes. Vous devez avoir des croutons biens dorés, surveillez bien la cuisson pour qu’ils ne brûlent pas !

Reste à finir de préparer le poulet, cuire le bacon et faire vos oeufs pochés. Préparez déjà la casserole pour vos oeufs. Mettez une casserole d’eau à chauffer avec un peu de gros sel et de vinaigre blanc. Pendant ce temps, faites chauffer une poêle sur laquelle vous allez disposer vos morceaux de poitrine. Posez sur (oui dessus) la poitrine une casserole ou une poêle afin de prendre en sandwich le lard, pour lui permettre de bien griller et rester bien « plat ». Au bout de 3 minutes de cuisson, retournez vos morceaux de poitrine, et remettez votre casserole dessus. Il vous faut une poêle ou une casserole légèrement plus petite que celle qui chauffe afin de bien pouvoir aplatir les tranches de poitrine de porc. Dès qu’elles sont bien dorées, enlevez les de la poêle et placez sur une feuille de papier absorbant.

Maintenant faite griller le poulet sur un grill, juste pour lui donner un peu plus de gout. Comptez juste 2 minutes de chaque côté sur un grill bien chaud (à défaut dans une poêle). Il ne reste plus qu’a pocher vos oeufs. Si l’eau de votre casserole est en train de bouillir, baissez le feu pour que l’eau soit juste à ébullition (vous vous rappelez que plus haut on à mis une casserole d’eau salée et vinaigrée à chauffer !?!). Cassez vos oeuf et placez les chacun dans un petit récipient, faites alors un « tourbillon » dans votre casserole d’eau à l’aide d’une fourchette, puis versez votre oeuf dedans (je préfère en faire un à la fois). Logiquement si vos oeufs sont frais votre oeuf poché va se former tout seul à l’aide du tourbillon que vous avez créé. Comptez environ 3 minutes de cuisson. Sortez votre oeuf de la casserole, vous pouvez l’égaliser à l’aide d’un ciseau (sans non plus trop le couper, ça serai balot de le casser) puis placez le sur du papier absorbant afin d’enlevez l’excèdent d’eau. Faites de même avec le deuxième oeuf, et ça y est tout est prêt.

Reste plus qu’à dresser ; placez un peu de salade dans deux assiettes, rajoutez des morceau de tomates, coupez vos blancs de poulets en fines lamelles, placez par dessus la salade, ajoutez quelques croutons, des copeaux de parmesan, découpez votre poitrine grillée en morceau et placez les sur votre salade, recouvrez de sauce, puis placez votre oeuf poché par dessus, et hop ! on déguste cette petite salade avec un bon morceau de pain frais pour pouvoir bien saucer comme il se doit et voilà !

salade cesar2

Bon alors c’est la salade anti régime par excellence, mais c’est tellement bon !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires sur “Salade César (et la petite sauce qui passe bien)

  1. c’est vrais qu’elle est complete et gourmande cette salade et ta sauce est à tomber!!!! bisous

  2. Superbes les photos, ça donne vraiment faim là 🙂 Bises !

  3. J’adore cette salade elle est fraiche complete et ultra gourmande !

  4. Moi aussi c’est ma préférée, elle a juste l’air divine la tienne!! Ça y est j’en rêve…

  5. Merci beaucoup tout le monde !

  6. J’adore cette salade ! Je mets des anchois et des câpres dans la sauce.

  7. pétale noir on 6 novembre 2015 at 12 h 05 min said:

    Excellente salade servie hier soir à mon fils de 9 ans et mon homme.
    Que de sons émis pendant sa dégustation : « hum, miam, hooo, schlurp… » et de compliments prononcés : « bravo Môman », « chérie je suis fière de toi ». Bref un vrai succès.
    Quant à ma petite personne, outre le fait que j’étais très fière d’être honorée en tant que cuisinière, j’ai vivement appréciée d’apprendre comment pocher des blancs de poulets… C’est vrai que le résultat est savoureux.
    Merci pour tout ce bonheur la raffinerie culinaire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation