Pakhlava aux Noix (ou Paklava ou Pacclava ou …)

PAKHLAVA

Ce matin, tout comme hier matin d’ailleurs, rade de café. Bon en soit pas bien grave me direz-vous, suffit d’aller le boire au bar du coin, en plus avec un peu de chance, y’aura les copines. Commencer la journée sans café pour moi c’est vraiment dur, déjà qu’avec mes lunettes aux verres puissance 40 je n’ai pas les yeux en face des trous, je ne vous raconte même pas ce que c’est quand je n’ai pas eu ma dose de caféine, autant dire que j’ai la tête dans le pâté. Et en parlant de pâté justement, quelqu’un a dû savoir que je ne serai pas bien réveillée, et a donc jugé bon de déposer une belle tranche de caillette sur les essuie-glace de ma voiture, un peu comme si on m’avait laissé un mot doux sur le pare-brise. Je voudrais comprendre quel est exactement le message, est-ce vraiment parce que quelqu’un avait prévu que j’allais avoir la tête dans le pâté ? Est-ce une menace à coup de charcuterie ? Un gang de chats aurait-il frappé ? Une offrande des Dieux ? Bref je suis vraiment dans l’ignorance, donc si vous avez la moindre explication sur la signification d’une tranche de caillette posée délicatement sur des essuies glace, faites le-moi savoir ! Je sais, ça n’a rien à voir avec la recette du jour, mais j’ai trouvé ça tellement bizarre que je voulais vous faire partager ce moment. Surtout que je sais que certain(ne)s se délectent de mes petites péripéties quotidiennes… Va introduire le Pakhlava après ça…

Il y a quelques jours je vous proposais une recette que mon père me faisait souvent quand j’étais petite ; le madzoun abour avec des keuftés farcis. On reste dans la lignée des recettes arméniennes en enchainant sur le Pakhlava. Je ne m’attarderais pas sur l’orthographe qui diffère d’un pays à l’autre, tout comme la recette d’ailleurs (avec un « p » ou un « b », l’essentiel c’est que ce soit bon !). Pour ceux qui ne connaissent pas, le Pakhlava est un gâteau oriental composé de fruits secs, de beurre, de sucre et de pâte filo. C’est un peu long à faire, mais d’une simplicité enfantine. Notez tout de même qu’en croquant dans un seul bout de gâteau, vous ingurgitez votre dose de sucre pour le mois ! J’exagère un peu, mais c’est un gâteau très sucré, pour ma part je peux en manger 2 bouts si je meurs de faim, mais pas plus. Après, Monsieur la Raffinerie s’est enchainé ça comme si c’était des cookies, donc ça dépend vraiment des goûts ! Je crois que petite, mon père et moi avions essayé d’en faire un une fois… L’échec total ! Là vous me direz ; « mais je croyais que c’était simple à faire ?!? », oui, mais bon en même temps vous auriez vu la gueule des premières crêpes qu’on avait faite avec papa… vous comprendriez vite ! Bref, un gâteau vraiment simple à faire. Ici comme on est sur une recette arménienne, la Pakhlava est aux noix, mais vous pouvez trouver des recettes aux amandes ou à la pistache, la encore ça diffère des pays, ou même des régions. Je vous ai donné les proportions pour faire un grand plat, mais vous pouvez y diviser par 2 pour réaliser un plus petit plat si vous n’êtes que 2 (ou pas bien nombreux) à la maison.

PAKHLAVA

Pour un plat de 30 x 25 cm (ce qui vous fera environ 25 parts) :

  • 15 grandes feuilles de pâte filo
  • 450 g cerneaux de noix
  • 130 g + 10 g de beurre
  • 1 tasse de sucre roux (type tasse à thé)
  • 1 tasse de sucre blanc (type tasse à thé)
  • 1 tasse d’eau (type tasse à thé ; l’essentiel c’est que ce soit la même mesure que pour les sucres)
  • 1/2 citron

PAKHLAVA

1 – Dans une casserole, mélangez l’eau et les sucres. Portez le tout à petite ébullition et laissez cuire à feu doux environ 15 minutes. On veut avoir un sirop qui réduit, un peu plus liquide que du miel, mais avec une petite tenue tout de même. Sur la recette je vous parle du pois en « tasses », tout simplement parce qu’il est vraiment question d’avoir une unité de mesure et non de poids.

2 – Dès que le sirop est cuit, rajoutez le jus du citron (comptez environ 2 cuillères à soupe). Réservez.

3 – À l’aide d’un robot-coupe, mixez vos noix jusqu’à ce qu’elles soient bien pillées. On veut quelques chose d’assez fin, mais avec un peu plus de morceaux que si vous utilisiez de la poudre d’amande.

4 – Faites fondre délicatement les 130 g de beurre.

5 – Beurrez un plat à gratin (de 30 x 25 cm) avec 10 g de beurre.

6 – Découpez les feuilles de pâte filo aux dimensions du plat. En général le gabarit de feuilles filo fait que si vous la coupez en 2 dans la largeur, ça sera parfait pour les dimensions du plat. Du coup logiquement, si vous avez 15 feuilles de pâte filo et que vous les coupez en 2, ça vous en fait 30… Laissez-les sous un torchon humide pour éviter qu’elles ne sèchent pendant que vous préparez le reste.

7 – Déposez une première feuille de pâte au fond du plat. À l’aide d’un pinceau, badigeonnez le beurre sur toute la surface de la feuille. Reposez une feuille, beurrez, une feuille et encore du beurre. Sur cette recette je pars sur une base de 3 couches de pâte, vous pouvez allez jusqu’à 5 si vous les désirez…

8 – Parsemez l’équivalent de 2 cuillères à soupe sur toute la surface (en répartissant bien… histoire qu’il y ai pas de montagne ou de fossés de noix).

9 – C’est reparti, une couche de pâte filo, une couche de beurre, une couche de pâte filo, une couche de beurre, une couche de pâte filo, une couche de beurre, une couche de noix… et ainsi de suite jusqu’à ce que vous n’ayez plus de feuilles !

10 – Lorsque vous posez les 3 dernières couches de feuilles, ne recouvrez pas avec les noix, badigeonnez juste avec le beurre.

11 – À l’aide d’un couteau bien aiguisé, coupez l’ensemble de manière à faire des carrés (ou des losanges…).

12 – Enfournez dans un four préchauffé à 180° pour environ 25 minutes (il faut que le tout soit bien doré).

13 – Une fois cuits, sortez le plat du four et versez le sirop en filet sur tout l’ensemble du Pakhlava. Pour ma part je n’ai pas mis la totalité du sirop, je dirais que j’étais plus sur les 3/4…

14 – Placez au frais pour au moins une nuit.

15 – Le fait que ce gâteau soit bien sucré fait qu’il se conserve très bien, on peut tirer sur une semaine sans problèmes !

PAKHLAVA

PAKHLAVA

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires sur “Pakhlava aux Noix (ou Paklava ou Pacclava ou …)

  1. Tu m’as tuee avec cette histoire de pâté j’imagine même pas la tête que l’on doit faire le matin avec une pareille surprise sur le pare brise!! Moi je mise sur un avion Monique Ranou qui a déversé sa cargaison au dessus de chez toi! Ou sinon une horde de chats faisant des incantations cabalistiques sur ta voiture!! Bref, très jolies photos

  2. sublimes ces bakhlava

  3. Ça a l’air vraiment succulent ! Je ne connais pas et j’aimerai y goûter !

  4. Ça a l’air fameux. Tes photos sont superbes et donnent envie d’en prendre une part.

  5. c’est un peu pareil que chez toi, j’en mange 1/2 et j’ai mon taux de sucre, par contre je sens que monsieur va finir le reste du plat…

  6. Voilà un dessert que j’adore tout particulièrement !
    J’ai testé une version maison aux amandes mais je dois bien avouer que je suis tout particulièrement fan de celle au noix, comme la tienne !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation