The purple Gnocchi – gnocchi de Vitelotte

gnocchi de vitelotte2

Je ne suis pas très pâtes en général, mais alors les gnocchis, pwaaaaa ! Surtout les gnocchis à la pomme de terre (parce qu’a la semoule je suis moins fan) ! Comme c’est bientôt la fin de la saison des Vitelottes, j’en ai profité pour en prendre un petit peu, parce qu’une pomme de terre Violette, c’est quand même vachement cool ! Bon par contre mis à part la couleur, ça reste une pomme de terre, avec un léger petit goût de noisette, certes, mais une patate quoi. En plus la chaire farineuse de la Vitelotte restreint un peu les possibilités de la cuisiner, à part en purée ou en chips, on à vite fait le tour ! Alors puisqu’il faut des pomme de terre bien farineuse pour faire des gnocchis, pourquoi pas en faire des violets ! J’ai gardé la recette de base que j’utilise pour faire des gnocchis classiques, et je les ai mêmes mieux réussit qu’avec des pommes de terre classiques. Au top quoi !

gnocchi de vitelotte

Pour 4 personnes :

  • 500 g de Vitelotte (poids total une fois épluchées, donc comptez en un peu plus au départ)
  • 1 oeuf
  • Le zeste d’un citron (facultatif)
  • 140 g de farine
  • Sel

Commencez par faire cuire les pommes de terre violette ; Rincez les (oui c’est pas parce qu’on les épluche après qu’on doit les faire cuire avec de la terre !), puis placez les dans une casserole. Recouvrez les à hauteur d’eau FROIDE*, puis laissez cuire jusqu’à ce qu’elle soient cuites (élémentaire mon cher Watson …), comptez environ 30 minutes de cuisson, soit 25 minutes à partir de l’ébullition.

*Si vous ne faites pas un départ à froid vos Vitelottes vont éclater, c’est le même principe que pour les pommes de terre classiques.

Une fois cuites, passez vos Vitelottes sous l’eau froide pour stopper la cuisson, il faut tout de même les garder tièdes, c’est plus facile pour en faire de la purée. Épluchez les (oh oui c’est bien chiant d’éplucher ces pommes de terre, la peau est très fine, pleine de petits « yeux » … bref courage, ça en vaut la peine !), puis écrasez les. L’idéal est des les passer au moulin à légumes, pour avoir une purée bien fine, n’en ayant pas à disposition, je les ai juste bien écrasées au presse purée. L’essentiel est d’avoir une purée bien lisse, sans gros morceaux.

Ajoutez alors le zeste du citron (ça donne un peu de fraicheur), puis mélangez bien. Salez, puis ajoutez la moitié de la farine. Mélangez, puis ajoutez l’oeuf. Dès que vous obtenez une pâte bien homogène, rajoutez le reste de la farine, et mélangez bien. À ce stade vous devez avoir une jolie boule de pâte bien homogène. Si votre pâte vous parait trop collante, rajoutez de la farine.

Coupez votre boule en quatre morceaux, farinez votre plan de travail, et, formez de long boudins bien fins (environ 2 cm de diamètre). Coupez chacun de vos 4 boudins en morceaux pour obtenir des morceaux semblables à de gros berlingots ; pour avoir des morceaux réguliers, prenez vos doigts comme repères, tenez votre boudin entre le pouce et l’index, puis coupez à chaque intersection.

gnocchi vitelotte

Si vous le souhaitez, vous pouvez les laissez tels quels, si si ! en Italie certains restaurants servent des gnocchis avec cette forme ! Mais si vous voulez les faire dans les règles de l’art, il vous reste quelques (longues) minutes de préparation ; Formez des petites boules avec chacun des petits « berlingots ». Prenez une fourchette, placez la petite boule de Vitelotte au sommet des dents de la fourchette, enfoncez votre index dans le gnocchi puis faites le rouler à l’aide de votre index (qui est toujours enfoncé dedans), en gros faites faire du toboggan au gnocchi sur la fourchette. Faite cette opération avec chacune de vos petites boulettes de gnocchi, et oui ! ça prends du temps !

Voilà vous avez de beaux gnocchi bien design tout violets ! Pour les faire cuire, c’est le même principe que des gnocchis normaux ; Portez à ébullition un grand volume d’eau salé, puis plongez-y vos gnocchis. Il sont cuits dès qu’ils remontent à la surface. Servez les tels quels avec un filet d’huile d’olive et quelques coupeaux de parmesan. Vous pouvez aussi les faites dorer à la poêle avec une noisette de beurre et le servir dans une salade (si vous les faites de cette manière, il faut tout de même les faire cuire dans l’eau avant de les poêler).

gnocchis de vitelotte

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires sur “The purple Gnocchi – gnocchi de Vitelotte

  1. Merci pour cette superbe recette! Elle a parfaitement réussie! Bravo!

  2. Merci pour cette super recette, tes gnocchis violets sont magnifiques !!!
    N’ayant pas de vitelotte sous la main je suis en train de tester avec des pommes de terre classiques. Trop hâte de goûter hihi !!!

    Marine, alias Moukita (http://www.moukita.com)

  3. Hello,

    dis j’aimerai bien parler de tes magnifiques gnocchis vitelotte sur mon blog (de mariages et autres fêtes privées), avec lien vers ton site of course, si tu es OK ?
    voici mon blog. http://debienjolisdetails.wordpress.com/
    j’attends ton autorisation.
    Julie

  4. Pingback: eat in color: purple/blue | the sugarapple

  5. Pingback: eat in color: all day, all colors | the sugarapple

  6. Pingback: Color Therapy // violet // les gnocchis vitelotte

  7. Pingback: eat in color: all day (g.r.o.p.y) – the sugarapple

  8. Pingback: Purple Vitelotte Gnocchi – Fin and Farm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation