Crème pâtissière « double V » (vanille/verveine)

crème patissière double V, vanille & verveine

La crème pâtissière c’est méga bon, que ce soit dans les choux, les millefeuilles ou toutes autres pâtisseries. Personnellement je la mange à la cuillère tellement j’en raffole ! Associées aux saveurs si fruitées et délicates de la verveine (et oui la verveine c’est pas que pour les tisanes à mamie !), il suffit d’y plonger une fraise dedans pour succomber !

Pour 200 g de crème pâtissière :

  • 2 jaunes d’oeufs
  • 190 g de lait (entier bien sur)
  • 20 g de maizena
  • 45 g de sucre
  • 1 demi gousse de vanille
  • Une petite dizaine de feuilles de verveine fraiche

Égrainez la gousse de vanille, c’est à dire raclez la gousse de manière à récupérer les graines de la gousse. Dans une casserole, mélangez les graines de vanilles, le lait, et les feuilles de verveine, puis faites chauffer à feu trèèèèèès doux, jusqu’à ébullition (je ne mets pas la gousse de vanille elle même car elle à tendance à donner un goût amer). Une fois le lait arrivé à ébullition, éteignez le feu, mettez un couvercle sur votre casserole et laissez infuser au moins une demie heure (plus longtemps c’est toujours mieux, pour que les saveurs s’infusent bien). Une fois infusé, filtrez le lait de manière à enlever les feuilles de verveine et autres résidus de vanille. Remettez le tout à chauffer sur feux doux.

Dans un saladier, blanchissez les jaunes d’oeufs avec le sucre. Comme le terme l’indique, en mélangeant les jaunes et le sucre, le mélange va blanchir, et gonfler. Ajouté au mélange la maïzena, fouettez bien. Versez par dessus le mélange aux oeufs, le lait chaud en fin filet, de manière à ne pas cuire brutalement les jaunes. Mélangez bien, puis remettez la préparation sur le feu, et la on remue sans s’arrêter jusqu’à ce que le mélange épaississe (logiquement le mélange doit atteindre 82°, mais on est pas la pour se prendre la tête alors faites à vue d’oeil), si vous mélangez mal ou que vous vous arrêtez vous aurez de gros risque d’avoir des grumeaux !

Laissez refroidir votre crème pâtissière, en remuant pas mal au début, sinon vous aurez une pellicule qui se formera à la surface. Vous pouvez aussi mettre du papier film dessus, en le collant à la crème (pour ne pas avoir cette pellicule).

Vous pouvez vous servir de cette crème pour garnir des tartelettes, faire de choux, ou la dégommer à la petite cuillère !

crème patissière double V, vanille & verveine

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation